Vers une gestion du stress au quotidien

Publié le par Odile


On connaît la chanson ...


Je rentre des cours / Je suis chez moi, je m'ennuie
--> Je mange !
Les situations sont parfois différentes, mais il s'agit principalement de celles-là.

Pour relâcher la pression, pour m'accorder un moment de détente ... Pour m'anesthésier, "tout oublier" d'une journée fatigante, ou d'un événement frustrant ... Il faut dire que la vie ne manque pas d'imagination pour créer et recréer des situations stressantes.

J'ai mis du temps avant de réaliser que je répondais à une situation de stress. Peut-être ne l'avais-je pas envisagé sous cet angle parce que je déteste le mot "stress". Trop anglais (pourtant j'adore l'anglais, mais pas quand il se substitue au français !), trop récent. Et puis ... encore un mot à la mode ! Quoique ça fait quelques années déjà ... mais quand même ! Ma grand-mère n'aimait pas ce mot (et ne doit toujours pas l'aimer), ça a du m'influencer !

Bref, la logique "je suis soumise à un stress --> je mange", je crois l'avoir vraiment comprise en lisant Zermati (Maigrir sans régime), et Apfeldorfer (Maigrir, c'est dans la tête). D'après mes souvenirs, Jean-Philippe Zermati présente un schéma assez simple (et pertinent, me semble-t-il) qui m'a permis de saisir d'un coup d'oeil ce qui se passait quand j'étais sous le coup d'une émotion un peu vive, ou tout simplement lorsque je rentrais chez moi le soir et que la pression retombait ...

Si je ne mange pas, je fais quoi alors ?


Longtemps, j'ai cherché une activité de substitution, quelque chose à faire plutôt que  manger. Je m'étais même constitué une liste d'activités à faire, où l'on trouvait des recommandations telles que :

- lire un livre, de préférence drôle
- écrire, verbaliser mes émotions et non les manger
- regarder une émission
- me masser ...

Rien n'y a fait. De toute façon, j'élaborais mes stratégies sans grande conviction.
Au fond, je sentais que ça risquait de ne pas marcher, que ce n'étaient pas des solutions adaptées.
Or voilà le coeur du problème : répondre de façon adéquate à la situation. Alors que moi, quelle que soit la situation, l'émotion, je répondais à coup de nourriture (et même de remplissage).

Autre chose a fini par se révéler : je n'avais pas forcément besoin de remplacer une activité (manger) par une autre ... A force de chercher dans l'action, j'étais passée à côté d'une alternative : ne rien faire ! Me poser, me reposer, goûter à l'inaction, à la détente ...

L'idée commence seulement à faire son chemin. Toute la question est de savoir comment l'appliquer, sur le terrain. Quoi faire, concrètement, quand je rentre des cours la tête pleine, avec l'envie de réconfort immédiat, de déconnecter de tout ... sans me tourner invariablement vers le paquet de gâteaux ou de bonbons ! Parce que dans la théorie, c'est très simple, de penser à autre chose, de faire autre chose, ou simplement de se relaxer un instant ... mais sur le moment, ça l'est beaucoup moins !


Alors, comment se relaxer, comment "ne rien faire" sereinement ?

Tout d'abord, je pense qu'il faudrait instaurer une sorte de routine. De même que j'ai pris l'habitude de manger pour n'importe quelle raison (y compris sans raison), il faudrait que je prenne l'habitude de me relaxer avant toute chose, de marquer un temps d'arrêt ... Me relaxer, et voir ensuite ce dont j'ai réellement besoin.

Pour ce qui est de la technique de relaxation, là justement, je suis en recherche !
Je pense que cela se passe sur deux plans minimum, peut-être plus :

u Pour ce qui est du quotidien,  des petits gestes simples peuvent facilement être mis en place. Par exemple, boire une tisane relaxante, utiliser un complexe d'huile essentielles lorsque le stress se fait sentir, adopter des techniques de respiration régulièrement, me masser le soir ...

u De façon un peu plus planifiée, de véritables techniques de relaxation existent. J'ai déjà essayé le yoga pendant un an, et j'avoue avoir vivement apprécié, je ressortais de chaque séance reposée, sereine ... mais je souhaite quelque chose de plus tonique cette année (je n'exclus pas toutefois de m'y remettre un de ces jours). La sophrologie est également à envisager. Ainsi que toutes sortes de techniques diverses ...


Le sport est aussi un bon moyen de réguler son stress (notre prof de psycho-physio nous l'a assuré ! ;-p). À chacun le sport qui lui convient, selon ses envies et ses capacités ! Marcher d'un bon pas, nager quelques longueurs, pratiquer un sport collectif ... Du moment que cela plaît et qu'on ne force pas, cela permet d'évacuer les tensions au fur et à mesure (car tensions accumulées = maxi stress ...)

Il y a 3 ans, je m'étais fixé 1/4 d'heure de rameur par jour, chaque soir en rentrant des cours. Ma foi, cela me faisait un bien fou ! Pendant ce petit temps rien qu'à moi, où toute autre activité était impossible, je réfléchissais à plein de choses, et bien souvent des idées nouvelles me venaient ! C'était donc un temps plus que fructueux ! Bon, j'ai arrêté parce que cela devenait un peu trop tourné vers l'objectif de perte de poids, mais je crois que je gagnerais à rétablir cette pratique, maintenant que j'ai fait évoluer mon état d'esprit.

Bref, cette année, j'ai l'objectif : "gestion du stress" (on croirait un module de formation continue ;-p) ! J'ai bien l'intention de progresser sur ce plan, car c'est tout de même possible ! Grand bien m'en fera. D'ailleurs, reconnaître son stress, c'est déjà un pas de fait (mais on m'a si souvent dit "toi Odile, t'es jamais stressée", que je l'ai peut-être crû !).

À l'abordage ! Je vous tiendrai au courant des évolutions ! ;-)


PS : Sur les photos, d'abord Mary Ann (taille 44), puis Ilse (42), et enfin Doro (42) de l'agence Hughes Models ...



Publié dans Sans régime !

Commenter cet article

mauvaises haleines 15/02/2015 16:51

I wish to show thanks to this writer just for bailing me out of this particular trouble. As a result of surfing around throughout the world-wide-web and finding strategies that were not beneficial, I believed my life was over. Being alive devoid of the solutions to the problems you have fixed by means of the short article is a crucial case, and the ones which might have in a wrong way damaged my career if I hadn't discovered your web site. Your skills and kindness in controlling all things was invaluable. I don't know what I would have done if I hadn't come across such a stuff like this. I'm able to now look ahead to my future. Thanks for your time so much for the reliable and amazing help. I won't hesitate to suggest the blog to anyone who requires tips about this subject matter.

bonne haleine au réveil 15/02/2015 16:51

There is noticeably a bundle to know about this. I assume you made sure nice points in options also.

Odile 27/08/2006 19:05

Gironde, je suis bien d'accord avec toi pour le titre du livre ;-) Il y aurait de quoi dire ! J'aime bien tes diverses propositions, la plus agréable étant certainement les câlins en tous genres ... mais ce n'est pas toujours possible (faute d'amoureux sous la main ...), ni toujours la solution la plus parfaite à la situation (encore qu'il faut l'avouer ... souvent, si ;-p). Merci pour tes bonnes idées :-)Lamelouz, ton commentaire me fait très plaisir :-) Bien sûr" que j'ai MSN ;-) J'y vais de façon assez irrégulière mais tout de même assez fréquente. Le temps, cela dépend des fois, mais comme pour tout le monde ;-) Tu peux m'envoyer un mail à sans-regime@neuf.fr pour me donner ton adresse msn, et je t'ajouterai à mes contacts ;-)

Lamelouz02 27/08/2006 12:41

Ah j'aime tjs autant te lire car tes articles sont tjs intéressants et réaliste.. Sais-tu que je me sens proche de toi dans ta façon de te comporter vis à vis de la nourriture, de t'analyser, de penser ect?.. c'est assez troublant d'ailleurs lol
Une chose encore, as-tu une adresse MSN par hasard? Car j'aimerais bcp ke l'on parle (si tas le tps et lenvie ;) voilouu
bizz et encore bravoo pour ce blog si mûrement écris ^^

Gironde 27/08/2006 11:31

J'avais oublié un truc important: l'amour et les câlins, ça, c'est génial pour destresser, et un bon massage (ayurvedique) aux huiles essentielle, le shiatsu, la sophro et le do-in (massage du plexus solaire), c'est MA-GIQUE !