Ecrire sans réfléchir

Publié le par Odile


Ecrire contre la mort
Ecrire contre les angoisses de mort
Ecrire pour montrer qu'on n'est pas mort
Ecrire pour ne pas mourir
Ecrire pour être immortel
Ecrire pour vivre mille fois, mille vies
Ecrire pour mourir mille fois ... mais pour de faux !
Ecrire pour tout tenter
Ecrire pour tout penser
Ecrire pour tout ressentir
Ecrire pour aimer
Aimer écrire ...

Donner de la profondeur à l'écrit
Pas seulement des mots, mais des émotions, du ressenti
Ressentir ...
Oser aller un peu plus loin
Oser écrire même le nul, le moche, le banal, le sordide, le ridicule, le scandaleux, le mesquin, l'hypocrite, le faux, le mensonge, l'inavoué, le honteux, le coupable, le désolé, le désespéré, le sentimental, le romantique, le sexuel, le révolté, le féministe, le révolutionnaire, le conservateur, le débile ...

J'avais envie de lui écrire "J'ai froid et je t'aime !" En plus, c'est vrai !

Publié dans Ecrire

Commenter cet article

combattre le ronflement 19/02/2015 22:26

Hey there! This post could not be written any better! Reading through this post reminds me of my good old room mate! He always kept talking about this. I will forward this page to him. Pretty sure he will have a good read. Thanks for sharing!

mauvaise haleine langue chargée 19/02/2015 22:26

Hmm is anyone else experiencing problems with the pictures on this blog loading? I'm trying to figure out if its a problem on my end or if it's the blog. Any responses would be greatly appreciated.

Milune 14/05/2007 13:34

Jaime bien ton blog. Bonne continuations. Bisous.

Odile 25/03/2007 15:08

À tous et toutes : Je n'ai rien expliqué par rapport à ce petit texte, et j'aurais peut-être dû : d'une part, les "réflexions" sur l'écriture et les envies d'écrire ceci et cela sont assez indépendantes de la dernière phrase où j'exprime mon envie de dire "je t'aime". D'autre part, celui à qui j'avais envie de dire ça n'est autre que mon copain ;-) Quand j'y pense, il n'y a rien de plus délicieux que d'avoir des envies de toute nouvelle et fraîche amoureuse, quand cela fait déjà quelques années que notre amour est dévoilé et savouré avec l'être aimé ;-)Léa, ah ça je connais bien le coup de l'amour transi ... et ce que cela peut être douloureux. Heureusement, j'ai enfin trouvé un amour partagé, et qui dure ... Et c'est à lui que je voulais écrire "J'ai froid et je t'aime !" ;-) Tout simplement, le soir, ça m'est venu. Ce n'était donc pas tant une révélation secrètement gardée, qu'une simple envie de lui dire que je l'aimais, ce qu'il sait déjà :-) (Et j'ai fini par lui dire ça exactement, car à peine avais-je posté ce texte que je lui ai envoyé cette exclamation par texto ;-))rsylvie, décidément je crois que mon texte "écrit sur le vif" n'a pas été clair (et pour cause, je laisse sous-entendre sans donner d'explication, je comprends donc que ce soit un peu compliqué pour les autres de comprendre sans connaître le contexte) : celui à qui j'avais envie de dire que je l'aimais ... le sait déjà ... et m'aime aussi ;-) C'était une envie de l'instant, celle de partager avec celui que j'aime le fait que j'ai un amour encore pétillant et qui peut avoir envie de s'exprimer soudainement, un soir, par le biais d'un petit mot bizarre :-)

rsylvie 24/03/2007 22:11

quel beau début (et je pense qu'en réalité il y en a d'autres). il faut laisser parler la plume.
mais pourquoi ne rien dire, ne pas lui dire. quel est cet interdit. cette castration du bonheur !
tout le mond y a droit, et au pire tu seras au parfum (à moins que tu sois déjà informée et que tu en refuses l'idée ?) toujours est-il que je ne connais pas ton histoire, mais que mes suppositions sont celles de quelqu'un qui pense qu'il faut se donner la peinne d'essayer, aprés en avise. en tout cas si on doit pleurer, au moins on sait pourquoi !
à+ penturellement votre, rsylvie