L'épilation-plaisir ...

Publié le par Odile



Dans un registre mi-sans régime, mi-histoires de filles (même si certains hommes s'y mettent), je vous propose la séquence épilation. Ou la séance, si vous préférez.


Le fait que ce soit un truc de filles, pas besoin de trop développer, il suffit de regarder les sommaires des magazines féminins pour s'en convaincre (surtout à l'approche des jupettes et des bikinis).

Mais pourquoi un truc sans régime ? C'est là que j'interviens plus en détails. Il s'agit tout simplement, puisque l'on ne se focalise plus sur la perte de poids, le tour centimétrique des cuisses, ou la valeur calorique du concombre, de mettre à profit toute cette focalisation rescapée au service de son bien-être !

Bien-être qui peut passer par toutes sortes de choses variant selon les personnes, les goûts, mais aussi les jours et les instants. Cela peut être l'occasion de se mettre à la musique (harmonica ou contrabasse selon vos désirs - et vos voisins), de se remettre au badminton, de lire un livre ou d'en écrire un, ou de façon moins grandiose mais non moins indispensable : de prendre soin de son corps !

Or en la matière, quoi de plus délicieux qu'une peau douce et satinée (pour parfaire le cliché, je pourrais rajouter "délicieusement dorée par le soleil", mais ça fait trop !) ... Bien sûr, les capitons non encore délogés par la brosse à picots pourront vous perturber cette belle harmonie de la jambe lisse et soyeuse ... Mais mieux vaut s'atteler à ce qui nous promet un résultat plutôt rapide et probant (qu'à une vaine quête de la cuisse dépourvue de capitons - la fesse aussi, notez), sachant qu'une jambe "nette" malgré les capitons (qui peuvent avoir leur charme, si si) vaut sans doute mieux qu'une jambe broussailleuse et capitonnée, de surcroît ! ;-)

Après, je sais qu'il existe des défenseurs de la jambe poilue, et je ne souhaite forcer personne ... (d'autant qu'en hiver et même au-delà, je ne suis pas irréprochable tous les jours - il s'agit tout de même d'une forme de torture, qu'on se le dise !) Mais personnellement, je me sens mieux et plus jolie avec la peau douce, que voulez-vous ... Alors pourquoi me priver de ce plaisir ?

Bon, autant vous dire qu'en matière d'épilation, et bien qu'ayant essayé un certain nombre de choses classiques, je suis une adepte de l'épilateur électrique. Je sais que certaines ne supportent pas la douleur, mais pour ma part, et tout en étant relativement sensible, je m'y suis vite habituée. Plutôt rapide et efficace, j'ai conservé l'habitude ... Jusqu'au moment où j'ai voulu tester la cire. Je vous passe les 1001 péripéties avec la cire en bande qui n'épile rien, et tous mes essais de cire orientale maison dévastateurs ... Je n'ai pas perdu l'espoir de concoter un jour ma cire orientale moi-même ... Mais en attendant un miracle, j'ai découvert avec intérêt un caramel à épiler qui tient ses promesses (et peut s'utiliser sans chauffage préalable ... du moins en cette saison).

De la marque Terre d'Oc, et acheté à Nature & Découvertes, j'ai eu le plaisir de ne pas m'en coller partout (la notice est claire : il faut étaler une très fine couche pour que ça marche bien, et c'est vrai !). Qui plus est, les bandes en coton lavables m'ont séduite, voilà qui est intelligent ! Pour ce qui est des zones d'épilation, j'ai très bien réussi les mollets avec les grandes bandes fournies. Mais pour ce qui est du maillot, j'ai découpé les bandes en plus petits morceaux, ce qui est bien plus adapté à la zone. Seul désagrément (mais peut-être suis-je la seule dans ce cas ?) : la peau étant bien plus chaude et bien plus fine à cet endroit, la cire s'échauffe et rend l'épilation plus délicate. Mais je m'en suis tout de même sortie ! Quant aux cuisses, pas évident surtout pour l'arrière, je crois que je me rabattrai sur l'épilateur électrique !

Et pour parfaire le résultat, je me suis laissée tenter par un gommage lulur de la même marque, composé entre autres de pulpe et huile de coco, poudre de yogourt, crème de riz, sucre, poudres de cannelle, curcuma, gingembre, muscade, girofle et cardamone, huiles de frangipanier, lys et jasmin ... ouf, nous y voilà ! Le gommage change beaucoup des textures habituelles, et c'est très agréable ! Idéal pour adoucir la peau (vérifié et approuvé) avant l'épilation ! Seul bémol : le nettoyage de la baignoire ensuite ! Pour tout vous dire, c'est du boulot ! Mais le plaisir d'une peau douce et parfumée m'incite à recommencer ...

Enfin, après l'épilation, l'application d'une crème nourrisante, ou d'un mélange de gel d'aloé vera et d'une huile végétale (noyaux abricot, amande douce, avocat ...) permet de garder la peau douce et souple durablement ! Encore une fois, testé et approuvé (huile de noyaux d'abricot, pour ma part, mais tout est permis du moment que cela vous fait plaisir) !

Bref, le maître-mot est bien de vous faire plaisir tout en prenant soin de vous. Cette fois, c'était le plaisir par le soin du corps, mais tout vous est ouvert pourvu que cela vous offre un réel moment de détente, loin de l'éternel refrain des régimes et de leurs acolytes délétères !

Petites précisions encore :

- L'efficacité de la cire me parait bien supérieure à celle de l'épilateur électrique, du moins pour les mollets, mais une longueur de poils suffisante est nécessaire, sinon ça n'épile rien ! (oui, je suis démasquée, j'avais joué au gorille avant de tester la méthode !)

- L'avantage du caramel à épiler, par rapport aux cires "classiques", c'est qu'on peut rincer à l'eau les résidus avec une grande facilité !

- Je ne l'ai peut-être pas très bien expliqué, mais le caramel s'utilise tel quel, sans pré-chauffe ! On prélève une once de caramel avec la spatule fournie, et paf on étale, paf on fait bien adhérer la bande de coton, et paf on tire !

Publié dans Histoires de filles

Commenter cet article

langue chargée et blanche 24/02/2015 10:12

Hello, I think your blog might be having browser compatibility issues. When I look at your blog site in Chrome, it looks fine but when opening in Internet Explorer, it has some overlapping. I just wanted to give you a quick heads up! Other then that, awesome blog!

chewing gum contre mauvaise haleine 24/02/2015 10:12

I'm really inspired along with your writing skills and also with the structure to your blog. Is that this a paid subject matter or did you customize it yourself? Either way keep up the nice quality writing, it's uncommon to look a nice weblog like this one these days..

Odile 16/06/2007 16:13

Mel, ça m'arrive, je dirais même plutôt maso que perverse, mais juste à petite dose, point trop n'en faut n'est-ce pas ?... ;-)rsylvie, je reconnais que ce n'est pas spécialement évident à faire soi-même, et j'ai dû repasser un coup d'épilateur électrique pour parfaire la chose ... mais bon, malgré l'aspect récurrent et "corvée" de la chose, j'y trouve un petit côté sympathique. En tout cas, l'essentiel est que chacun trouve ce qui lui convient :-) Et merci pour ton compliment :-)

rsylvie 14/06/2007 14:32

c'est pas que je veux faire (blonde à l'intérieur) tache, mais j'y arrive pas ! soit que je m'aime trop et je tire pas assez net ! soit que je suis bête et je sais pas dans quel sens il faut commencer, par le haut , par le bas... vers le haut, vers le bas... bref j'ai abandonné ! et je vais voir ma p'ite esthéticienne qui me conte fleurette et je finis par un p'tit massage des molets et oups l'affaire est faite pour l'été !j'aime beaucoup ta façon de raconter le quotidienà+ rsylvie.

Mel 12/06/2007 07:46

Epilation plaisir... t'es une vraie perverse, toi ...